sauvonsnos antibiotiques

Pour pouvoir les utiliser demain, agissons aujourd'hui

Qui sommes-nous ?

Sauvons les antibiotiques


Alliance contre le développement des bactéries multi-résistantes (AC de BMR) 20/04/2011


Les antibiotiques actuels sont menacés d'inactivité du fait de la résistance croissante des bactéries. Les nouveaux antibiotiques sont en nombre décroissant.


Les antibiotiques doivent être considérés comme une classe à part car leur cible est le « vivant » et leur maniement complexe doit être professionalisé.

Le développement, l'emploi facilité, et le remboursement de tests diagnostiques fiables et rapides, visant à éliminer ou prouver une infection bactérienne, est indispensable pour éviter la prescription inutile d'antibiotiques.La mise en place obligatoire d'équipes hospitalières d'infectiologie/hygiène, comprenant un/des référent (s) antibiotiques ayant une formation en microbiologie clinique, responsable de toute prescription antibiotique est indispensable pour le bon usage des antibiotiques (motifs de la prescription, prescription en CDI, mention des doses unitaires, schémas d'administrations, durées de traitement, ré-évaluation).


L'utilisation des outils informatiques doit être une aide incontournable (systèmes d'alertes et de blocage à différents niveaux de la prescription/délivrance des antibiotiques)

Groupes de réflexion/décision transdisciplinaires pour projets de recherche sur la résistance (épidémiologie, physiopathologie...) avec financements publics et privésAide au développement rapide, et à la mise sur le marché simplifiée de nouveaux antibiotiques : études comparatives de supériorité choisies, soutenues et financées par les pouvoirs publics au niveau européen ou mondialAttribution, pour les antibiotiques très innovants, et actifs sur les BMR de prix appropriés (type médicaments orphelins)


Fournir régulièrement aux professionnels de santé et aux usagers du système de santé des informations simples sur la résistance et la consommation des antibiotiques, comparée à celle des pays européens.Les antibiotiques ne doivent pas être utilisés comme facteurs de croissance, chez l'animal.


Des règles de bon usage doivent être édictées concernant l'emploi des antibiotiques de chez les animaux d'élevages, poissons y comprisLa diffusion de la résistance bactérienne est mondiale ; tout patient venant de l'étranger admis dans toutes structures de soins doit être isolé et prélevé à la recherche d'une colonisation à BMR

barre_vert2.jpg

LES ACTEURS





ALLIANCE

Créee en Juillet 2011 par Jean CARLET

Directeur médical de la direction de l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins à la HAS

L'EUROPE

Commissaire européen de  la Santé et de la Politique des Consommateurs
+ d'infos

johndalli.jpg
barre_gris12.jpg